Vrac

Vrac n°17 (juin 2018) : Fez • Cat Street • Elementary

J’ai vaguement hésité à laisser ce vrac de juin pour ne le publier que début juillet, mais je m’étais promis de ne plus laisser traîner comme ça, alors c’est parti ! Un vrac qui sent bon l’été (non) avec un jeu vidéo, un manga, et une série.

vrac17

Fez

C’est les soldes sur Steam, donc je me suis fait plaisir fin de semaine dernière en m’achetant deux jeux (pour cinq euros le tout, vous avouerez que j’ai quand même fait une bonne affaire). J’avais déjà testé Fez sur console, mais cette fois-ci je l’ai donc acheté sur PC. Il s’agit d’un petit jeu de plateforme développé en 2012 par Polytron Corporation avec un graphisme très rétro et qui joue sur la 3D de façon bien pensée.

Fez_(video_game)_cover_artDans un monde qui a toujours été pour lui en deux dimensions, Gomez découvre un jour qu’il évolue en réalité dans trois dimensions. Il va alors pouvoir explorer le monde — ou plutôt les mondes — en profondeur, dans tous les sens du terme, à la recherche de cubes (une figure dont il ignorait l’existence jusqu’à maintenant). Mais Gomez n’évolue que sur un seul plan : il va donc falloir jouer ingénieusement avec les quatre angles de caméra pour le faire avancer et résoudre les énigmes.

J’avais beaucoup aimé la démo sur PS3, donc là j’ai craqué sur Steam (honnêtement pour 2.50€ j’ai pas l’impression d’avoir fait un trou dans mon budget). Le jeu est très coloré, bien pensé, plutôt difficile et mêle plateforme et réflexion à la perfection. Si vous n’êtes pas un gros joueur, vous pouvez quand même donner une petite chance à Gomez et sa figure trop mignonne : les mondes en 3D n’attendent que vous.

Cat Street • Yoko Kamio

Je connaissais Yoko Kamio car c’est l’auteure de Hana Yori Dango, un manga très long qui a été adapté en drama au début des années 2000 et que j’avais absolument adoré. Du coup l’autre fois je me suis aperçu que ma bibliothèque avait l’intégrale de Cat Street, donc j’ai emprunté les trois premiers tomes (et je peux vous dire que je compte acheter la série toute entière). Cat Street compte huit tomes et a été publiée chez nous par Kana.

cat-street-1-kana

(Résumé pris sur le site de Kana)

Keito Aoyama est une jeune fille de seize ans qui a quitté l’école et ne sort presque pas depuis sept ans. Poussée par ses parents, elle a été une baby star, enchaînant les publicités et les spectacles. À neuf ans, elle est choisie pour le premier rôle d’une comédie musicale à succès et partage ce rôle avec Nako, une fille de son âge qui vient de commencer ce métier. Keito, qui n’avait pas d’amie jusqu’ici, est heureuse de rencontrer Nako et n’hésite pas à tout lui apprendre. Mais lorsque Nako est au sommet, elle délaisse Keito. La petite fille est paralysée, trahie par sa meilleure amie, elle est incapable de remonter sur les planches ni de revenir à une vie normale. Jusqu’au jour où elle fait la connaissance d’un étrange directeur qui lui ouvre les portes de son établissement très particulier. Pas de cours fixes, les adolescents peuvent entrer et sortir comme bon leur semble… Grâce à ses nouvelles rencontres et à ses retrouvailles avec un ancien garçon de sa classe, Keito va peu à peu s’ouvrir aux autres.

Comme je vous l’ai dit, je n’ai lu que les trois premiers tomes, mais j’ai vraiment, VRAIMENT adoré. Le personnage de Keito est très intéressant, son histoire est triste et on sent que personne ne sait franchement comment s’occuper d’elle, jusqu’à ce qu’elle rencontre les autres « élèves » de l’institut. Ils sont tous particuliers à leur manière mais sont tous chaleureux à son égard, et c’est vraiment très prenant comme histoire.

Elementary

Cette série n’est franchement pas une nouveauté, mais comme la sixième saison est en pleine diffusion et que je profite de l’abonnement Netflix de mon copain pour re-regarder les saisons passées, je me suis dit que j’allais vous en toucher deux mots. Elementary est donc une série qui en est à sa sixième saison ; comme vous vous en doutez peut-être, il s’agit d’une adaptation libre de Sherlock Holmes, d’Arthur Conan Doyle.

20192998(Résumé pris sur AlloCiné)

Renvoyé de Londres en raison de son addiction à l’alcool, Sherlock s’installe à Manhattan où son richissime paternel l’oblige à cohabiter avec son pire cauchemar : une personne sobre chargée de veiller sur lui. Ancienne chirurgienne promise à un bel avenir, Joan Watson a perdu un patient et sa licence trois ans plus tôt. Ce nouvel emploi est pour elle une nouvelle façon d’aider les autres, et surtout une pénitence qu’elle s’impose. Quand Sherlock devient consultant pour la police new-yorkaise, Watson n’a d’autre choix que suivre son irascible « client » lors de ses investigations. Très vite, ils réalisent l’un et l’autre les avantages que peut leur apporter un tel partenariat.

Je ne sais plus si je vous l’ai déjà dit mais la vaste majorité du peu de séries que je regarde sont des séries policières. J’ai commencé Elementary parce que ma mère regardait, et j’ai adoré tout de suite. On retrouve certains éléments de l’univers de Conan Doyle, mais beaucoup moins par exemple que dans la série Sherlock de la BBC. J’aime beaucoup les acteurs — Lucy Liu qui joue Watson et Johnny Lee Miller qui joue Sherlock sont formidables et leurs personnages sont géniaux — bref c’est une série dont je ne me lasse toujours pas au bout de six saisons.


C’est tout pour ce mois-ci ! Je voulais parler d’un film que je n’ai finalement pas eu l’occasion d’aller voir parce que j’ai travaillé ces deux dernières semaines et que mes week-ends sont overbookés (je ne m’en sors plus). On se dit rendez-vous à la fin du mois de juillet !

Publicités

3 réflexions au sujet de “Vrac n°17 (juin 2018) : Fez • Cat Street • Elementary”

  1. Mais carrément! Où t’as trouvé ces jeux pas chers? J’ai jamais vu ça de ma vie ^^
    Je vais sonner crédule mais je croyais que Elementary était fini… Mais bon, comme je ne suis plus trop les séries en ce moment… Je crois que je vais aller me rendormir xD

    PS: je parie que le film c’est Jurassic Worl, mouhahaha

    J'aime

    1. Sur la plateforme Steam ^^ il y a énormément de jeux à des prix qui défient toute concurrence pendant les soldes 😛
      Haha et non ça continue toujours 😛 Et non le film c’était pas Jurassic World (j’ai même vu aucun film de la saga pour te dire), il s’agissait du Cercle littéraire de Guernesey 🙂 Mais les Indestructibles 2 est sur ma liste sans effectivement 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s