Coup de cœur, Féminisme, Roman, Young-adult

[Roman] Moxie • Jennifer Mathieu

Yo ! Je suis toujours extrêmement en retard mais je suis en train d’arriver à bout de mes dossiers à l’heure où j’écris ces lignes — même si mon mémoire lui est loin d’être terminé. Quand je suis tombée sur ce livre sur Goodreads, je l’ai immédiatement mis dans ma liste « to buy », parce que ça avait l’air vraiment génial. Je lis trop peu d’ouvrages centrés sur le féminisme, donc celui-ci est vraiment tombé à pic. La critique en bref :

Première parution : 19 septembre 2017 (VO) • De Jennifer Mathieu • Ma note globale : ★★★★★

J’ai lu l’édition Hodder Children’s Books

9781444940633

Résumé

(Traduction faite à la va-vite de la quatrième de couverture — ma flemme d’écrire les résumés est désormais sans limites)

Vivian Carter en a marre. Marre des codes vestimentaires sexistes. Marre des commentaires grossiers des garçons en cours. Marre des professeurs de son lycée qui laissent couler ! Mais plus que tout, Vivian en a marre de toujours suivre le règlement.

La mère de Viv était une Riot Grrrl, ce qui donne à Viv l’idée de créer MOXIE, un magazine féministe qu’elle distribue anonymement à ses camarades au lycée. Elle veut juste se défouler, mais d’autres filles répondent à son appel et commencent à répandre le message de MOXIE : les filles de MOXIE rendent coup pour coup !

Et avant que Viv ne s’en rende compte, elle a démarré une révolution.

Mon avis

Oui désolée pour ma traduction, c’était vraiment approximatif sur certains points, mais vous avez l’idée.

Quand j’ai ouvert le livre et commencé ma lecture, honnêtement j’ai cru que je n’allais pas l’apprécier. Narration à la première personne d’une adolescente américaine typique, contexte stéréotypé du lycée avec les footballeurs qui sont les stars… C’est vraiment stéréotypé. Mais je suis tellement contente de ne pas m’être laissée avoir par cette première impression ! Parce que ce roman était véritablement formidable, une grande bouffée d’air frais pour la féministe que je suis.

Je critique le côté lycée américain mais je suis la première à regarder High School Musical quand ça va pas hein. Le fait est qu’on est vraiment dans ce contexte : le lycée d’une petite ville du Texas, où rien n’a changé depuis plusieurs dizaines d’années — ni le matériel, ni les mentalités. L’ambiance est du coup très, très américaine, on peut pas faire plus : les gamins se connaissent depuis la maternelle, il y a une discrimination sous-jacente envers toutes les personnes qui ne sont pas des hommes blancs modelés à partir du quaterback de l’équipe, bref, on est bien dans les clichés. Du coup, au final, même si ça fait très stéréotypé parfois, au moins le contexte nous est familier ; il n’y a pas besoin d’avoir une mise en place de cinquante pages, on comprend directement dans quel type d’environnement l’histoire va évoluer.

L’héroïne de ce roman est très appréciable, et heureusement vu le sujet et le fait que c’est écrit à la première personne. Viv s’est toujours bien comportée, c’est une image qui lui colle à la peau, et même si elle ne considère pas forcément ça comme un défaut, elle aimerait bien être un peu plus spontanée. S’engager dans la cause féministe va lui ouvrir les yeux, et elle va apprendre à s’affirmer. C’est une adolescente fondamentalement gentille mais qui, au fur et à mesure, va prendre confiance, en elle et en ses idées, pour ne plus se faire rabaisser. C’est une héroïne attachante parce qu’on se reconnaît forcément en elle, je pense. Elle est la lycéenne un peu passe partout qui en a marre d’accepter le patriarcat et la connerie des gens autour d’elle, qui prend sur elle jusqu’au jour où elle finit par exploser. En fait, j’admire son courage, moi qui suis extrêmement timide : je n’oserai jamais tenir tête à qui que ce soit, une chose que Vivian finit par réussir à faire, pour ses convictions.

Parce que des convictions, elle en a un paquet. Il y a bien évidemment le féminisme, mais (de façon très réduite, mais un peu présente quand même), elle parle un peu de racisme et d’homophobie aussi. Toutes les formes d’égalité sont importantes à ses yeux, même si le roman est centré sur le féminisme. Et il fait tellement de bien par où il passe ! Comme on dit, ça redonne foi en l’humanité. Évidemment, ce n’est qu’un ouvrage de fiction, mais voir des lycéennes refuser d’accepter plus longtemps le traitement sexiste qu’on leur réserve, ça donne envie d’organiser des manifestations pour réclamer une égalité sur tous les plans, comme Vivian.

Ce que j’ai aussi beaucoup apprécié, c’est que Vivian ne considère pas le mouvement de révolution qu’elle lance comme sa propriété. Très tôt, son objectif n’est pas de faire parler d’elle, mais de faire parler les féministes en chacune des personnes qui l’entourent. En plus, elle doit aussi « se battre » pour faire accepter ses convictions aux gens au début — ses amies, qui pensent qu’elle en fait trop et que de toute façon, ça ne sert à rien ; son petit ami, qui ne comprend pas où est le problème ; ses grands-parents, très gentils mais un peu à côté de la plaque… Bref, c’est ce genre de moment où on se dit qu’on est proche du personnage.

Personnellement, j’aimerais faire lire ce roman à toutes les personnes autour de moi qui disent que « l’idée du féminisme, c’est bien mais il lui faudrait un autre nom parce que ça fait club réservé aux femmes / ça diminue les hommes » etc. Comme celui de Viv, mon copain me dit régulièrement que je me focalise sur des détails insignifiants quand je parle féminisme, alors que c’est justement tout là l’intérêt de la chose : il faut qu’on commence au plus bas pour pouvoir changer les mentalités et faire assimiler que le féminisme, ça devrait être un combat pour tout le monde. Vivian décide de prendre le problème à bras le corps, parce que si personne ne se décide à faire quelque chose, rien ne changera ; c’est ce qu’on devrait tous faire.

Un dernier petit point qui fait plaisir : Jennifer Mathieu donne à la fin du roman quelques liens pour se renseigner sur les Riot Grrrls, le mouvement féministe en général, et c’est super cool je trouve !

En bref, LISEZ CE ROMAN. Il est formidable, très court et donc très rapide à lire, ça donne la pêche et ça redonne foi en l’humanité. J’ai fini ma lecture en me disant que même si c’est un roman surtout orienté jeunesse, c’était un roman à mettre entre les mains de tout le monde (dommage qu’il ne soit pas traduit en français pour le moment) : vos parents qui pensent que vous exagérez en disant que les injustices sont trop présentes, votre copain qui essaie de vous amadouer en vous disant que « c’est pas tous les hommes qui… » (un problème qui est soulevé dans le livre d’ailleurs), vos ami.e.s qui ne voient pas l’intérêt de la chose… TOUT LE MONDE. Lisez MOXIE, vous vous sentirez mieux après.

Publicités

5 réflexions au sujet de “[Roman] Moxie • Jennifer Mathieu”

  1. Eh bien! Il a l’air plutôt chouette ce roman! Je l’ai vu circuler un peu sur Goodreads sans vraiment me pencher dessus, mais ta chronique me donne envie de le lire! C’est bizarre parce que le slogan sur la couverture « fight like a girl » est tout l’opposé de ce que défend le féminisme, du coup ça force la curiosité je trouve 😀

    En tout cas, l’héroïne tombe en tout poil à ce que j’aime bien suivre comme personnage 🙂

    J'aime

    1. IL EST TELLEMENT BIEN. Non en vrai je l’ai vraiment adoré, il est pas prise de tête pour un sou, l’histoire est pas très profonde mais le combat de Viv, le féminisme, ses amies dubitatives, c’est quelque chose qu’on connaît toutes. Je trouve que c’est un roman très feel-good parce qu’on en ressort avec le sourire en se disant que finalement, si on s’y mettait tous un peu, bah rien ne pourrait nous barrer la route 😀

      Aimé par 1 personne

    1. J’espère aussi qu’il sera un jour traduit en français, ce serait vraiment super de pouvoir partager ce roman avec la communauté francophone, parce que je l’ai vraiment trouvé génial et plein de bon sens 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s