Jeunesse, Roman, Urban fantasy

[Roman] City of Ashes • Cassandra Clare

Hello ! Aujourd’hui on parle du second tome de cette saga que j’ai vue tellement de fois sur Instagram que je me suis presque sentie obligée de la lire (j’exagère). Je l’ai commencé avec un peu d’appréhension parce qu’une de mes amies m’avait dit ne pas avoir réussi à aller plus loin que la moitié de ce tome-ci, et comme on a des goûts un peu similaires j’étais pas super sereine. La critique en bref :

Première parution : 25 mars 2008 (VO) / 20 août 2009 (VF) • De Cassandra Clare • Ma note globale : ★★★☆☆

J’ai lu l’édition Walker Books

► Pour rappel il s’agit du second tome de la série The Mortal Instruments ; la critique contiendra donc des spoilers sur les événements du premier volume, dont vous pouvez retrouver ma revue ici. Vous êtes prévenus !

81I73aZsCBL

Résumé

(Résumé pris sur Lisez !)

Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d’un loup-garou survenu devant le Hunter’s Moon, l’un des repaires de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d’Ombres, l’Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l’Enclave pour s’emparer de l’Institut : Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare. Pris dans la tourmente des événements, écartelés entre cœur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans un combat entre les forces du Bien et du Mal, qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l’East River…

Mon avis

La lecture de cette série me laisse assez dubitative ; en réalité je n’arrive pas à savoir si j’ai bien aimé ou si elle m’a laissée seulement indifférente. Du coup j’ai lu pas mal de commentaires sur Goodreads pour essayer de comprendre mon avis mitigé sur ce second tome.

Il y a une chose qui est assez frappante, et qui est très souvent pointée du doigt : les personnages méritent à peu près tous des claques. Dans le premier volume aucun des personnages principaux ne m’avaient spécialement agacée, à part Jace quand il devient neuneu à la fin, genre « oh mais mon papa que j’adore alors qu’il a fait de mon enfance un cauchemar est en fait le gars que toute notre société — dont moi — recherche pour le tuer, mais c’est pas grave je l’aime quand même ». Mais dans ce tome-ci, l’auteure est malheureusement tombée dans des clichés énormes. Clary passe beaucoup de temps à gueuler pour ne rien dire, Jace mérite une bonne grosse paire de claques, Alec est tout simplement une coquille vide, Isabelle n’est pas très présente donc je lui laisse le bénéfice du doute mais elle est quand même très girouette. Il n’y a que Luke, Simon et Magnus que j’apprécie, et je trouve ça un peu triste.

Un autre truc qui me dérange ÉNORMÉMENT c’est l’inceste latent entre Jace et Clary. Je ne sais pas si plus tard on va apprendre qu’ils ne sont pas vraiment frère et sœur ou autre, mais je trouve ça vraiment malsain comme relation. Jace passe son temps à dire à Clary qu’il l’aime et qu’il n’en a rien à faire de l’avis des autres. Même pour quelqu’un qui est supposé vivre une vie à part, sans attaches etc., je ne vois pas comment on peut arriver à la conclusion logique que même si on est amoureux de sa sœur, bah tant pis, les autres n’ont pas à voir ça comme quelque chose de malsain. Donc toute cette partie — qui est vraiment très présente dans ce tome-ci — c’est un big no-no pour moi.

Tout ça mis à part, il y a quand même des choses que j’aime bien et qui font que ma lecture n’a pas été une catastrophe totale, et même assez agréable. Je déplore un rythme assez inégal, avec des périodes bourrées d’action qui retombent comme un soufflé, mais il y a quand même beaucoup de choses qui se passent dans le roman. L’intrigue fait intervenir de nouveaux personnages et des événements intéressants qui balancent avec tous les problèmes que j’ai cités au-dessus. J’ai particulièrement aimé toute la partie du rituel mené par Valentine et le fait qu’elle inclut toutes les populations surnaturelles. L’idée est bien trouvée et bien exploitée aussi. D’une manière générale, je trouve que comme durant le premier tome, le dernier tiers se lit bien plus rapidement parce que l’action est enfin lancée et que les personnages arrêtent de se prendre le chou — ce qu’ils font quand même très souvent.

L’intrigue dans sa globalité est plutôt intéressante, comme je l’ai déjà dit. Je trouve ça bien choisi d’utiliser un antagoniste qui est persuadé de faire ce qui est bon pour sa « race » (je ne sais pas comment qualifier les Shadowhunters ?). Les méchants qui veulent le pouvoir juste pour le pouvoir c’est chiant, et on voit vraiment chez Valentine qu’il est sûr qu’il fait le bien. Le fait que de nombreux personnages adultes aient aussi été enrôlés dans le plan du méchant avant de s’en détourner — avec plus ou moins de courage — montre aussi qu’on fait tous des erreurs à un moment donné, et que les gens que l’on considère comme des valeurs sûres ne le sont pas toujours.

De la même manière, j’ai beaucoup aimé découvrir la population de fées et comment fonctionne leur monde — très bizarrement d’ailleurs — parce qu’on garde le côté facétieux des fées en enlevant l’innocence qu’on retrouve très souvent chez elles. En fait, on découvre pas mal d’éléments des créatures surnaturelles dans City of Ashes, les loups-garous et les vampires en plus des fées. MAIS (désolée j’ai encore des trucs à reprocher) je ne pardonne pas les facilités scénaristiques auxquelles l’auteure a recours. Gros spoiler qui suit : Simon qui survit à la lumière du soleil l’air de rien, « ô mais c’est un miracle », je trouve ça abusé. Alors j’ai bien ma petite idée sur le pourquoi du comment, mais je trouve que c’est beaucoup trop gros. Ça ne sert scénaristiquement à pratiquement rien, à part introduire un « tiens tiens, il y a quelque chose qui cloche », et c’est aussi ça que je reproche à Cassandra Clare : elle sème trop d’éléments, ce qui fait qu’une partie de la surprise disparaît totalement de son histoire. C’est vraiment dommage.

Un dernier mot pour l’écriture, parce qu’il me semble que je n’en avais pas parlé dans ma critique du premier roman. Cassandra Clare n’écrit pas mal, loin de là, mais elle a la fâcheuse habitude d’utiliser des expressions BEAUCOUP trop souvent. Combien de fois j’ai eu l’impression de relire la même phrase parce qu’elle a utilisé exactement la même tournure que deux paragraphes auparavant ? Je trouve ça dommage parce qu’on dirait qu’elle a du coup un vocabulaire limité, alors que c’est clairement pas le cas. J’espère que ça s’arrangera par la suite, parce que c’est vraiment quelque chose qui m’agace — après c’est peut-être seulement un ressenti personnel, mes profs en cours passent leur temps à nous dire « oui mais là vous avez utilisé le même mot qu’il y a trois paragraphes, faudrait changer » (je déconne à peine).

Voilà. Je pense que je vais attendre un petit peu avant de continuer ma lecture de la série. Encore une fois, je ne trouve pas qu’elle soit mauvaise, sinon je laisserai directement tomber. C’est divertissant et il y a des éléments très bien travaillés, l’intrigue est intéressante, mais le problème réside surtout dans les personnages que je ne trouve pas attachants. Du coup je fais une petite pause, je vais lire deux ou trois autres livres de ma PAL avant de me relancer dedans, parce que j’ai quand même envie de savoir ce qu’il va se passer par la suite !

Publicités

4 réflexions au sujet de “[Roman] City of Ashes • Cassandra Clare”

  1. Ce tome était vraiment très moyen… C’est marrant parce que la majorité des fans des Mortal Instruments préfèrent ce tome-là au tout premier! Malheureusement, faut te préparer à d’autres déceptions, la saga est mal équilibrée… Au départ, c’était censé être une trilogie, mais ça a fini avec six tomes. Aie!

    Après, c’est toujours aussi divertissant et tout, mais la romance fait grincer des dents, tout comme l’intrigue qui s’étale et qui s’étale 😀

    J'aime

    1. Haha tu ne me donnes pas vraiment envie de continuer à la lire en me disant tout ça :p J’espère que ça ne va pas me gaver tellement que je vais laisser tomber vu que j’ai quand même la série entière, mais si ça devient vraiment mauvais je laisserai tomber. Il y a vraiment des bonnes choses je trouve, mais je me retrouve à lever les yeux au ciel toutes les cinq secondes à cause des personnages principaux, ce qui est plutôt dommage quand même.
      Je verrai bien, tu pourras suivre l’évolution de mon opinion de la saga :p

      J'aime

      1. Mais non, mais non! Comme je te l’ai dit, cette série a une place particulière dans mon coeur de lectrice! Mais je peux pas passer outre ses gros défauts, quoi 😛
        Après, t’en fais pas, si jamais tu continues les romans de Cassie, tu verras que tout s’améliore, franchement! Je te prépare juste psychologiquement xD

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s